Christine Boucomont-Leclerc - Consultante en cabinet d'orthodontie, dentaire et entreprise - 06 86 16 89 81 - christine@cbl-sophrologue.com

En plus d’être des praticiens, ils sont aussi souvent des chefs d’entreprise.

La pratique dentaire est typiquement celle qui génère le plus de TMS du fait de leur posture de travail (75% des praticiens sont touchés).

Aggravé par le stress dû au rythme de travail intensif, une nécessité de concentration pour la précision des actes parfois excessivement difficiles, la responsabilité de ses actes, un environnement bruyant et des vibrations, la peur et la tension du patient face à la douleur et au coût des soins, des charges financières, la gestion administrative, la maintenance du matériel, le travail parfois seul du fait d’une assistante parfois absente et autres contrariétés, les urgences…

En 2015, 88% des chirurgiens dentistes pensent que leur métier est plus stressant qu’il y a 10 ans selon un sondage opinion way.